rouleaux de tissus et thé

 

 

Caché derrière la boutique, baigné de lumière, un havre propice à la création.

On y parle, on y dessine, on y plie, on y boit du thé aussi.

Entre débats et croquis, les collections se construisent autour de la grande table envahie d’échantillons de tissus, de vêtements, de boutons. Un bazar rassurant dans lequel Virginie et Fabien piochent.

Les fabrications terminées, toujours réalisées dans la région, elles reviennent à l’atelier pour être auscultées. Chaque vêtement est alors contrôlé, lavé, séché sur cintre, encore vérifié, plié puis mis en carton. Toute l’équipe est à la manœuvre, chaque article passe entre leurs mains.

Envahi par les rouleaux de tissus prêts à partir dans les usines, par les cartons à expédier, par une nouvelle collection en devenir, l’atelier connaît une joyeuse effervescence qui glisse parfois vers quelques bulles de champagne.